Skip to content

Créer votre dossier

 

Vous êtes sur le point de concrétiser votre décision et de vivre une belle expérience !

 

Maintenant que vous connaissez les conditions préalables, vous pouvez remplir le dossier soit en ligne, soit en version papier.

Attention

Souvenez-vous, nous n'assistons pas dans le cadre de la procédure de recherche et de matching entre la famille d'accueil et l'au pair ! Nous sommes là pour contrôler et gérer les bonnes pratiques des démarches administratives.
Si vous avez besoin d’assistance à ce sujet, des agences ou associations spécialisées peuvent vous aider dans la recherche et les services de matching.

Avant de commencer – assurez-vous d’avoir toutes les pièces justificatives en amont. Les dossiers incomplets ne seront pas traités.

Pour la famille d’accueil

Pour chaque nouvel accueil d’un jeune au pair, la famille d’accueil doit transmettre ces pièces justificatives même si elle dispose déjà d’un agrément.

Un certificat de résidence élargi de moins de 3 mois (délivré par la commune de résidence)

Un extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 mois de chaque membre majeur pour prouver que les conditions de moralité sont remplies

Une preuve que l’accueil de jour pour les enfants de moins de 6 ans est prévu pour la période du séjour au pair

Pour l’au pair

Une copie de la carte d’identité ou du passeport en cours de validité

Un certificat de résidence du domicile actuel

Une copie du certificat d’études / du diplôme donnant accès, dans le pays d’origine, à l’enseignement supérieur ou la preuve que le demandeur a suivi des cours au moins jusqu’à l’âge de 17 ans

Un certificat médical établi moins de 3 mois avant de déposer le dossier complet auprès du SNJ, attestant l’aptitude du jeune au pair à effectuer des légère tâches courantes d’ordre familial, y compris la garde d’enfants.

Une déclaration sur l’honneur qu’il n’existe aucun lien familial jusqu’au 4e degré inclus entre la famille d’accueil et le jeune au pair.

Joindre la convention d’accueil des droits et des devoirs des deux parties. La convention comprend nécessairement les éléments suivants :

La durée de l’accueil au pair (sans pour autant dépasser un an)

Le temps consacré aux tâches familiales ainsi que les horaires prévisionnels

Les jours de repos

Le lieu de l’accueil au pair et les conditions de logement

Les tâches à exécuter par le jeune au pair et les moyens mis à sa disposition pour les exécuter

Les cours de langues financés par la famille d’accueil au jeune au pair tout au long de son accueil

Le montant de l’indemnité accordée comme argent de poche au jeune au pair durant toute la durée du séjour

La mention que la convention est conclue sous condition suspensive de l’accord d’agrément de la famille d’accueil et d’approbation du jeune au pair (un modèle est inclus dans le dossier demande).

C’est parti,
je remplis le dossier !

Les questions pratiques

Quelles sont les conditions Ă  remplir par une famille pour pouvoir accueillir un jeune au pair ?

Quels sont les critères qu'un jeune au pair doit remplir ?

Le jeune au pair est-il Ă  disposition de la famille d'accueil ?

Doit-on emmener un jeune au pair avec nous en vacances ?

Quels sont les frais qui incombent Ă  la famille d'accueil ?

Quelles sont les tâches d'un jeune au pair dans une famille d'accueil ?

Quelles sont les tâches qu'un jeune au pair ne doit pas prendre en charge dans la famille d'accueil ?

Les cours de langue sont-ils obligatoires pour le jeune au pair ?

Un jeune au pair peut-il aller travailler ailleurs ?

Quelles sont les missions du SNJ ?

Existe-t-il une loi au Luxembourg qui régit le séjour de jeunes au pair et les conditions du séjour ?

Existe-t-il un contrat-type pour le séjour d'un jeune au pair ?

Qu'est-ce qu'un jeune au pair ?